Radiographie des conducteurs - enquête AXA Prévention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Radiographie des conducteurs - enquête AXA Prévention

Message par Nannan le Mer 17 Avr 2013 - 8:23

"C'est un baromètre qui, basé sur un sondage au téléphone plutôt classique (1), tente chaque année de dresser le portrait-robot de l'automobiliste français. Ce miroir traduit les dérives de comportement au fil des ans et renvoie une photo non déformée de nos nouveaux penchants coupables qui s'ajoutent à nos bons vieux défauts. Comprenez par là que nos graves infractions perdurent : vitesse excessive, non-respect du feu orange et oubli du clignotant, mais qu'elles peuvent s'expliquer autrement.

En effet, entre en scène cette année ce terrible smartphone 3G et 4G avec son cortège d'applications diverses qui viennent encore plus compliquer le rapport à la route. Nombreuses sont les sollicitations extérieures, comme les mails, les SMS, la consultation de sites internet, le tout étant venu de superposer aux conversations téléphoniques pourtant largement déjà décriées par les spécialistes de sécurité routière.

Avec la bulle de protection que constitue une automobile, l'hyper-connexion au volant qui la brise à l'initiative de l'usager est une source de distraction aussi dangereuse que relativisée par les usagers. AXA, avec son enquête TNS-Sofres, estime même que faire changer l'usager de comportement sera très long si on observe la prise de conscience qui n'a toujours pas eu lieu pour les dangers liés à la fatigue au volant. AXA Prévention croit même pouvoir classer les conducteurs selon cinq profils bien distincts. À quelle catégorie appartenez-vous ? Vous allez pouvoir le dire en fonction des critères établis à partir du comportement de chacun sur la route.

* Les respectueux : ces bons conducteurs sont moins nombreux cette année avec 35 % de la population sondée. Ces conducteurs, qui suivent la plupart des règles, ont fortement décru cette année (44 % en 2012).

* Les légalistes : on retrouve peut-être une partie des respectueux disparus dans cette catégorie des légalistes qui se distinguent, eux, par un strict respect de l'ensemble des règles de conduite. Leur nombre est en légère hausse, passant à 26 % en 2013, contre 23 % en 2012. Au total, des usagers plutôt ou très observateurs des règles, on arrive donc à 61 % des sondés contre 67 % en 2012.

* Les inconscients : ceux qui relativisent le danger lié aux différents comportements à risque ou sujets à infractions (sans pour autant les commettre) enregistrent la hausse la plus marquée : 14 % en 2013, alors qu'ils étaient 11 % en 2012.

* Les fous du volant : ignorants des règles de base et coutumiers d'infractions graves, ils paraissent aussi plus nombreux : 7 % en 2013 ; ils étaient 5 % en 2012.

* Les affranchis : ces automobilistes adeptes d'une conduite rapide et sportive ont leurs propres règles et commettent beaucoup d'infractions. Leur proportion tend à progresser également : 18 % en 2013, ils étaient 17 % en 2012. Ajoutés aux inconscients et aux fous du volant, ils fournissent une population considérable de réfractaires, passée en un an de 33 à 39 % des conducteurs."


La suite de l'article du Point.

___________________________________________________________________________________________________________________________________
Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.

MP3 500 LT ABS/ASR
Spritmonitor.de


Nannan
Modo
Modo

Masculin

Messages : 16765
Age : 64
Emploi/loisirs : Retraité
Localisation : Pontault Combault

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum