Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Aller en bas

Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Fat Boy Jim le Dim 6 Mai 2018 - 13:23

Après être passé en "repérage" voir cette nouvelle Gold Wing en concession il y a deux semaines et comme les sympathiques membres de la concession Honda Altitude Moto me l'avaient proposé, je me suis rendu cet aprem sur place pour essayer cette moto. La version disponible est la plus haut de gamme, la Touring DCT qui, comme son nom l'indique, dispose de la fabuleuse boîte robotisée DCT... en plus de tout une flopée d'équipements divers et variés ! Cette Gold Wing est-elle la digne héritière de sa longue lignée ? On va voir ça...



Commençons par poser le contexte : depuis le dernier lifting de la version précédente en 2012, la Honda Gold Wing 1800 n'avait plus évolué. Et comme ce facelift n'avait en rien modifié en profondeur cette moto sortie en 2001, force est de reconnaître que, malgré toutes ses réelles qualités intrinsèques, le poids des ans se faisait vraiment sentir, surtout en comparaison d'une concurrence  bien plus moderne, en particulier celle de la BMW K 1600 sortie en 2011 et déjà améliorée en 2017 ! Autant dire que cette Gold Wing 2018 était attendue ! 
La nouvelle gamme se compose de trois modèles :
- la Gold Wing, qui est la remplaçante de la F6B, le bagger
- la Gold Wing Touring
- la Gold Wing Touring DCT, qui adopte (enfin !) la boite DCT et offre le must en matière d'équipement (airbag, GPS...).

C'est cette dernière version qu'il m'est offert de tester et, aux dires du personnel Honda, c'est quasiment la seule qui se vend vraiment chez nous. La première impression en voyant cette nouvelle moto, c'est la cure d'amaigrissement qu'elle a subi par rapport à sa devancière. Clairement, la Gold Wing 2018 a dû perdre 50 kg... et ça se voit ! Sans être fluette (on parle quand même d'une machine de 380 kg), le gabarit est désormais celui d'une grosse moto GT "normale" et ça, ça change. Bien sûr, cela a une influence notable sur de nombreux points que je vais développer plus loin. Mais au moins, la Gold Wing 2018 devient plus normale et donc envisageable pour un motard standard.







Après une nécessaire explication au moins sommaire des fonctionnalités de base de cette moto très technologique, je peux enfin m'élancer. Autant la Gold Wing précédente pouvait être vraiment intimidante par son gabarit (au delà du poids), autant cette nouvelle mouture rentre dans le rang et n'effraiera pas le pilote qui aura déjà eu l'occasion de conduire des grosses motos. Surtout, la Gold Wing conserve cet énorme avantage d'avoir un centre de gravité très bas placé grâce à son architecture moteur unique, à savoir un 6 cylindres à plat. La position de conduite a, il me semble, elle aussi bien évolué et on est désormais plus assis sur la moto que dans la moto. Les repose-pieds sont placés légèrement en avant, accentuant cette sensation d'être assis comme sur un fauteuil roulant. À titre personnel, j'ai trouvé cette position parfaite pour le programme de cette machine.
Le passager est également choyé et même si l'aspect de l'assise arrière est moins canapesque qu'avant, le confort d'assise et de dosseret ainsi que le maintien sont visiblement toujours au top. Les platines repose-pieds sont larges et bien placés et en cas de roulage solo, elle se replient en s'intégrant esthétiquement parfaitement. Du beau travail signé Honda dans le détail.









Les premiers kilomètrès sont effectués en environnement urbain et permettent d'emblée d'apprécier l'exceptionnel équilibre de cette moto qui permet de rouler à faible vitesse sans avoir à forcer son pilotage. mais surtout, cela permet d'affirmer que la boîte de vitesses robotisée DCT prend plus que jamais tout son sens sur cette moto. Dotée de 7 rapports sur cette Gold Wing, cette DCT permet de tirer le meilleur du 6 cylindres tout en offrant un agrément et une tranquillité de conduite exceptionnels. J'ai toujours été fan de cette transmission (dont je bénéficiais sur mes ex Crosstourer et Integra) et pour moi, la nouvelle Gold Wing n'a vraiment de sens qu'avec cette boîte. Puisque l'on parle de cette boîte, rentrons un peu plus dans le détail. Ses lois de passages de rapports sont dictées par le choix du mode de conduite (Eco, Rain, Tour, Sport), lequel mode agit également sur les lois de suspensions. Mais la DCT est également auto-adaptative et, au sein d'un mode choisi, elle se calera régulièrement sur vos habitudes de conduite. Les deux boutons + et - au commodo gauche permettent toujours de garder la main même en mode automatique pour monter ou descendre un rapport à l'envi. Enfin, la Gold Wing conserve une DCT avec un mode manuel qui pourra être apprécié pour choisir toujours au mieux le meilleur rapport souhaité sur les routes plus sinueuses ou chaotiques.



L'amincissement drastique de la Gold Wing 2018 par rapport à sa devancière a des conséquences non négligeables : le gain en maniabilité est remarquable et, en association avec une partie cycle irréprochable, la moto est devenue beaucoup plus facile à mettre sur l'angle et à passer d'un angle à l'autre. C'est bluffant, mais, malgré tout, on n'atteint pas encore le niveau de dynamisme et de facilité d'une BMW K 1600, la Gold Wing étant plus pataude sur ce point. Autre conséquence, plus agaçante aux yeux des aficionados de l'ancienne Gold Wing 1800, la protection est en retrait. Certes, on reste quand même dans ce qui se fait de mieux en la matière et, pour tout dire, j'ai eu chaud sur la moto malgré "seulement" 27° et un équipement aéré ! Mais cette nouvelle Gold met moins son pilote à l'abri que l'ancienne, en particulier pour ce qui concerne le bas des jambes. Pour le haut du corps c'est mieux et surtout la Gold bénéficie enfin... d'une bulle réglable électriquement ! 25 ans d'attente pour y arriver, bravo Honda !
Dernier point, mais pas le moins fâcheux, de cette réduction de volume de la moto : la bagagerie. Autant le dire sans détour, celle de la nouvelle Gold Wing ne fait pas du tout le job ! C'est le plus gros point de déception de mon essai. Vraiment, à quoi ont pensé les ingénieurs japonais en développant cette Gold Wing Touring ? On parle d'une moto typée GT, normalement c**çue pour voyager loin, longtemps et à deux. Si le top case, bien que moins volumineux que l'ancien, permet encore d'accueillir deux casques de taille moyenne (mais pas deux gros modulables, c'est certain), les valises latérales sont petites, peu logeables, biscornues à l'intérieur et avec une entrée étroite. On en pourra pas y rentrer le moindre casque (même un petit jet) et y fourrer ses sacs bagages sera une gageure.... Là vraiment, il y a faute majeure !











Heureusement, ce désagrément oublié, la Gold Wing donne le sourire à celui qui roule dessus pour bien d'autres raisons. Tout d'abord une partie cycle vraiment exceptionnelle. Le cadre, d'abord, mais tout ce qui va avec aussi. Le train avant est totalement nouveau et reprend à son compte en l'adaptant à sa sauce le concept du Duolever disponible encore seulement chez BMW sur... le K 1600, encore lui ! L'efficacité du dispositif en termes d'absorption des irrégularités du bitume, de conduite de trajectoire et de maintien d'assiette au freinage est parfait. Cela se paie par un feeling moindre de la route, mais ce n'est de mon point de vue jamais gênant sur ce type de moto. L'amortissement arrière est très bien accordé à l'avant et confère du confort et une belle homogénéité à l'ensemble de la Gold Wing Touring. Le freinage aussi a fait des progrès remarquables, vous me direz qu'avec 50 kg de moins à arrêter c'est normal ! Que ce soit au levier ou à la pédale, l'effet est immédiat, bien progressif et efficace. Là encore, je ne peux pas m'empêcher de comparer avec le K 1600 : c'est bien moins mordant, moins puissant également, mais plus "smooth" et en tous cas bien accordé à la façon dont on roule avec une Gold.
Et puis ce moteur... Ce 6 cylindres est toujours aussi merveilleux de rondeur, de moelleux, avec cette sonorité unique. Il n'a pas la niaque ni la rage du 6 en ligne de BMW, mais son agrément est ailleurs, dans une souplesse unique. Et mieux encore, associé à la boîte DCT, il permet de se faire plaisir même en musardant à des vitesses "Sécurité Routière compatible".



La Gold Wing tient aussi sa réputation de vaisseau amiral de la route grâce à ses équipements pléthoriques. La version Touring DCT ne dément pas de ce point de vue, ce qui est bien le moins que l'on puisse attendre d'une moto qui coûte le prix d'une belle voiture (36.000 € !). La Gold est donc toujours l'unique machine à proposer un airbag dans sa dotation, par exemple. Le tableau de bord mixe avec réussite les compteur et compte-tours à aiguilles et quelques display qui fournissent des dizaines d'informations sur la moto, sa conduite et la gestion des périphériques. Mais surtout, il dispose un vaste écran digital en son centre qui permet, entre autres, d'afficher un GPS totalement intégré. Point fort de cette solution, le GPS n'est pas une pièce rapportée sur la moto et donc un appel aux voleurs et il est placé idéalement. Par ailleurs, il se pilote entièrement depuis les commodos et sa luminosité, même avec un éclairage direct du soleil sur l'écran, reste parfaite. Sur ce coup c'est à la concurrence, BMW en tête, d'en prendre de la graine ! Enfin, parmi les "gadgets" qui ne le sont pas tant que cela, j'ai apprécié le mode manoeuvre de cette Gold qui gère la boîte DCT pour reculer ou avancer à très basse vitesse, juste en appuyant sur les boutons + et - de la boîte mise en position grâce à un bouton dédié au commodo gauche.









Quel bilan tirer de cet essai ? Tout d'abord, si l'on juge de manière globale, cette nouvelle Gold Wing est une superbe moto particulièrement réussi sur bien des points, à la pointe de la technologie, aspect sur lequel elle reprend le leadership face à BMW de mon point de vue. Malgré tout, elle est en grande rupture avec la précédente génération de Gold Wing et de ce fait ne conviendra probablement pas aux Wingers traditionnalistes du fait de sa protection en baisse, de sa bagagerie vraiment pas adaptée au Grand Tourisme à deux mais aussi soin esthétique moins "bonhomme" qu'avant. En revanche, il est à parier qu'elle pourra convaincre certains nouveaux clients que le gabarit et le manque de technologie de l'ex version rebutait. Dommage que le tarif ait encore énormément augmenté, même si ce qu'elle offre (en particulier le combo boîte DCT, airbag) est unique en son genre.





Dernière édition par Fat Boy Jim le Dim 13 Mai 2018 - 21:55, édité 1 fois

___________________________________________________________________________________________________________________________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait.




Le blog de Jim : Climb & Ride
avatar
Fat Boy Jim
Modo
Modo

Masculin

Messages : 37948
Age : 47
Emploi/loisirs : Tapoteur de clavier
Localisation : Grenoble

http://climbandride.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Ray69 le Dim 6 Mai 2018 - 18:12

bel essai, merci jim
avatar
Ray69
Pilier de Forum
Pilier de Forum

Masculin

Messages : 8976
Age : 68
Emploi/loisirs : A bloc
Localisation : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Titouan46 le Dim 6 Mai 2018 - 19:16

Quelle bécane !

Et quelle évolution, quand on se souvient de la première...

___________________________________________________________________________________________________________________________________
ex Peugeot BB1, Triumph "Scrambler" 250, Suzuki 500 GT, Suzuki 370 SP, BMW R 90S, Honda 500 CX, Yamaha 500 XT, Yam 600 puis 900 Diversion, Triumph Trophy 1200 (an. 2000) , side Yam 600 Fazer/Joker'1 Produc Side

avatar
Titouan46
Modo
Modo

Masculin

Messages : 9769
Age : 64
Emploi/loisirs : "Débroussailleur", promeneur de son chien
Localisation : Lot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Fat Boy Jim le Dim 6 Mai 2018 - 19:34

C'est sûr que cette moto, hormis l'architecture à plat de son moteur, n'a plus grand chose à voir avec la GL 1000 qui a lancé l'histoire des Gold Wing en 1975 !

___________________________________________________________________________________________________________________________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait.




Le blog de Jim : Climb & Ride
avatar
Fat Boy Jim
Modo
Modo

Masculin

Messages : 37948
Age : 47
Emploi/loisirs : Tapoteur de clavier
Localisation : Grenoble

http://climbandride.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Domi1952 le Dim 6 Mai 2018 - 21:06

Merci! encore un compte-rendu qui donne envie de s'endetter... Wink
avatar
Domi1952
Pilier de forum
Pilier de forum

Masculin

Messages : 1458
Age : 66
Emploi/loisirs : Retraité / Informatique
Localisation : Saint Priest 69800

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Paul69 le Lun 7 Mai 2018 - 7:40

Bravo bel essai et beau CR
avatar
Paul69
Membre assidu
Membre assidu

Masculin

Messages : 872
Age : 68
Emploi/loisirs : Voyages camping car - vélo -marche
Localisation : Mornant 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Ricoux33 le Lun 7 Mai 2018 - 8:40

Ca c'est du CR

Cà donne envie de monter dessus, mettre le contact et partir à l'aventure.
avatar
Ricoux33
Pilier de Forum
Pilier de Forum

Masculin

Messages : 5207
Age : 68
Emploi/loisirs : En Vacances
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Ovo le Lun 7 Mai 2018 - 9:35

Encore un beau CR!
Cette machine, comme toutes celles de cette catégorie, m'impressionnent. Je me demande toujours comment tu peux tenir un engin comme ça!

C'est vrai que les valoches sont ridicules, très étonnant cette contre performance.

Par contre le prix ouille ouille ouille!

___________________________________________________________________________________________________________________________________
      
avatar
Ovo
Admin
Admin

Masculin

Messages : 31418
Age : 50
Emploi/loisirs : Dir Tech immobilier / La vie / Le Morvan
Localisation : Val de marne

http://samedilerelooking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Alex64 le Lun 7 Mai 2018 - 18:43

Très beau CR mais le problème a partir du 1er juillet c'est de rouler a 80km/h . On ne pourra même pas passer toutes les vitesses ?????
avatar
Alex64
Pilier de forum
Pilier de forum

Masculin

Messages : 1143
Age : 68
Emploi/loisirs : Retraité/ Ballade moto et camping-car, Ski , Bricolage et Jardinage et ne rien faire
Localisation : Lescar (64230) Béarn Pays d'Henri IV

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Alex64 le Lun 7 Mai 2018 - 18:46

A priori la nouvelle Gold DCT sera présente au "Rasso" de Toulouse . Avis aux amateurs !!!!
avatar
Alex64
Pilier de forum
Pilier de forum

Masculin

Messages : 1143
Age : 68
Emploi/loisirs : Retraité/ Ballade moto et camping-car, Ski , Bricolage et Jardinage et ne rien faire
Localisation : Lescar (64230) Béarn Pays d'Henri IV

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Ovo le Lun 7 Mai 2018 - 18:57

Shocked

___________________________________________________________________________________________________________________________________
      
avatar
Ovo
Admin
Admin

Masculin

Messages : 31418
Age : 50
Emploi/loisirs : Dir Tech immobilier / La vie / Le Morvan
Localisation : Val de marne

http://samedilerelooking.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Adelie45 le Lun 7 Mai 2018 - 19:09

Merci Jean Marc pour ce magnifique Cr
avatar
Adelie45
Pilier de Forum
Pilier de Forum

Masculin

Messages : 15535
Age : 64
Emploi/loisirs : Retraité Aéronautique
Localisation : Toulouse 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Fat Boy Jim le Dim 13 Mai 2018 - 13:57

Alex64 a écrit:le problème a partir du 1er juillet c'est de rouler a 80km/h . On ne pourra même pas passer toutes les vitesses ????? 
Comme je le dis dans le CR, l'avantage de cette Gold c'est que tu peux rouler assez cool sans trop t'emmerder... contrairement à une BMW K16 qui t'invite beaucoup plus à "souder" systématiquement !

___________________________________________________________________________________________________________________________________
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait.




Le blog de Jim : Climb & Ride
avatar
Fat Boy Jim
Modo
Modo

Masculin

Messages : 37948
Age : 47
Emploi/loisirs : Tapoteur de clavier
Localisation : Grenoble

http://climbandride.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Incauda le Lun 14 Mai 2018 - 8:14

beau CR ; merci
avatar
Incauda
Pilier de forum
Pilier de forum

Masculin

Messages : 2744
Age : 57
Emploi/loisirs : Aime la route et le Sancerr..ois
Localisation : Le Sancerrois comme avant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jim essaie la Honda Gold Wing 1800 Touring DCT (2018)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum